Séchage solaire des boues

Quelques références

Depuis 2003, AQUALTER développe sa propre technique de séchage solaire avec plancher chauffant. Plus fiable et plus économique en exploitation que celle des concurrents, cette technique permet aux boues d’atteindre un taux de siccité supérieur à 80 %.

Les boues sont séchées toute l’année avec un apport d’énergie minimal, grâce à une pompe à chaleur alimentée par la température de l’effluent traité par la station. On évite ainsi en hiver les phénomènes de fermentation et les nuisances olfactives éventuelles.

Au fil des années, le procédé s’est amélioré. Un brevet a été déposé en 2010 sur le procédé TERSOLAIR, qui ajoute à l’énergie solaire et au plancher chauffant une ventilation rapprochée du lit de boues, améliorant ainsi fortement le rendement du système.

CHARTRES METROPOLE (28)

  • Mise en service : 2016
  • Capacité : 160.000 EH
  • Volume journalier maximum : 34.600 m³ / jour

 

Consultez la fiche complète

THOIRY (78)

  • Mise en service : 2011
  • Capacité : 5.100 EH
  • Débit journalier : 694 m³ / jour

 

Consultez la fiche complète

GALLARDON (28)

  • Mise en service : 2011
  • Capacité : 5.800 EH
  • Débit journalier : 870 m³ / jour
  • Débit de pointe : 83 m³ / heure

 

Consultez la fiche complète

MARTRES SUR MORGE (63)

  • Mise en service : 2017
  • Capacité : 16.500 EH
  • Débit journalier : 4.370 m³ / jour
  • Débit de pointe : 440 m³ /heure

 

Consultez la fiche complète

LIVRON SUR DROME (26)

  • Mise en service : 2008
  • Capacité : 15.000 EH
  • Débit journalier : 2956 m³ / jour

 

Consultez la fiche complète

QUINCY VOISINS (77)

  • Mise en service : 2012
  • Capacité : 10.000 EH
  • Débit journalier : 1.970 m³ / jour

 

Consultez la fiche complète

SNECMA (77)

  • Effluents mixtes du site de VILLAROCHE
  • Mise en service : 2010
  • Capacité : 6.660 EH
  • Débit journalier : 2.400 m³ / jour

 

Consultez la fiche complète

Autres activités construction